Présentation

Aujourd’hui, les communautés collégiales et universitaires cherchent à intégrer davantage le développement durable et l’écocitoyenneté dans leur culture institutionnelle. Les activités d’enseignement, de recherche et de gestion se renforcent mutuellement au sein des diverses initiatives en lien avec la collectivité.

Plusieurs questions demeurent :

    • Comment les universités et les cégeps peuvent-ils se doter de stratégies efficaces de développement durable?
    • Comment traduire ces stratégies dans les différentes missions des établissements notamment en ce qui concerne les pratiques pédagogiques, les programmes d’enseignement, les activités de recherche, la gestion et l’aménagement des campus et les services à la collectivité?
    • Quelles sont les priorités?
    • Comment faire de nos maisons d’enseignement de véritables laboratoires de développement durable engagés dans leur communauté en lien avec les enjeux actuels?

Télécharger la programmation en pdf

Organisateurs

pacte-2dudes pacte-2d

Mot de bienvenue

UdeS

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous invitons à prendre part au sixième colloque sur l’écodéveloppement des institutions d’enseignement du Québec, les 29 et 30 mai à l’Université de Sherbrooke. Depuis son lancement, voilà dix ans, ce colloque est l’occasion de partager nos expériences et nos expertises pour répondre aux enjeux socio-environnementaux qui nous concernent tous.

Depuis 10 ans, des avancées significatives ont vu le jour en réponse à des préoccupations de gestion mais aussi, et surtout, en réponse aux souhaits d’une partie importante de nos communautés. Les universités, les cégeps et les  commissions scolaires doivent maintenant s’orienter vers une réelle institutionnalisation des pratiques exemplaires. Ce virage est un défi de taille que traduit le thème de cette édition « Concilier innovation et planification ».

Les activités du colloque sont axées sur une approche interactive et participative de manière à vous permettre de partager vos réflexions, formuler vos recommandations et identifier des pistes d’action.  Mentionnons de plus que cette édition est spéciale puisqu’elle s’arrime au Rendez-vous des technologies propres, organisé par Sherbrooke Innopole.

Que vous soyez membre de la direction, du personnel professionnel ou du personnel de soutien et évidemment enseignants ou étudiants, nous vous invitons à Sherbrooke pour faire le bilan des avancées et surtout analyser les défis d’innovation et de planification permettant de prendre en  compte adéquatement les questions d’environnement, d’écocitoyenneté et de développement durable.

Au plaisir de se voir ce printemps!

Pierre Fardeau

Directeur général, AQPERE

Alain Webster

Vice-recteur, Université de Sherbrooke

 

Conférenciers

L’état du Québec en matière de développement durable

Conférencier: Léopold Gaudreau | Jeudi 29 mai, 9h45


leopoldgaudreau

Depuis l’adoption de la Loi sur le développement durable en avril 2006, le Québec est maintenant à l’heure des premiers bilans. Quels sont les résultats de l’application de la Loi sur le développement durable, de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de développement durable ou de la performance plus globale du Québec au regard des indicateurs de développement durable adoptés?

Comment ces différents outils que sont la Loi, la Stratégie et les indicateurs, peuvent-ils être des leviers pour favoriser encore plus le virage amorcé par la société québécoise et plus spécifiquement, par nos établissements d’enseignement supérieur? La conférence permettra de dresser le portrait de l’intégration du développement durable dans l’ensemble de l’administration publique et de ses retombées dans la société québécoise à partir de la démarche d’évaluation menée par le MDDEFP en 2013-2014, comme prévu par la Loi.

 

 

Voir le changement comme une métamorphose

Conférencière: Nicole Huybens | Jeudi 29 mai, 11h15


Nicole HuybensLa non-acceptabilité sociale de toutes sortes de projets de développement est une opportunité pour revoir les finalités éthiques  qui donnent de la cohérence à nos décisions.  Le phénomène de la non-acceptabilité sociale peut être exploré d’une part dans ce qu’il est dans toute sa complexité, et d’autre part dans ce qu’il signifie, ce qu’il nous enseigne à propos des liens que les humains tissent entre eux et avec la nature.

Une réflexion plus philosophique que gestionnaire, plus fondamentale que planificatrice constitue la trame de cette conférence.  Cependant, la réflexion a une portée pratique : elle devient un moteur à l’établissement de finalités éthiques au service d’un changement qui n’est ni une simple évolution, ni une révolution mais plutôt une bifurcation, une métamorphose.

La non-acceptabilité sociale n’est pas un fléau à éradiquer, c’est une opportunité à saisir pour humaniser l’humanité car s’intéresser aux racines d’un phénomène social omniprésent permet de voir le monde dans sa complexité, de développer un sentiment d’altérité et d’honorer les divergences quand vient le temps de prendre des décisions difficiles en commun.

Inscription

Vous pouvez dès maintenant vous inscrire en ligne pour le colloque. Le paiement peut se faire via Paypal ou par chèque.

Tarifs avant le 5 mai

 

Adulte membre de l’AQPERE 220 $
Adulte non-membre de l’AQPERE 250 $
Présentateur/trice d’atelier 125 $
Étudiant(e)* 70 $

Tarifs après le 5 mai

 

Adulte membre de l’AQPERE 280 $
Adulte non-membre de l’AQPERE 300 $
Présentateur/trice d’atelier 125 $
Étudiant(e)* 70 $

* Preuve de scolarité à temps plein requise

Cliquez ici pour accéder au formulaire d’inscription.